Bio

Réduire son empreinte carbone depuis chez soi

Depuis quelques années, on constate que la planète se réchauffe, que les énergies manquent et que les déchets s’entassent. La planète bleue vire au rouge, les espèces y habitant subissent une extinction considérable. La terre serait-elle devenue hostile? Tout dépend de notre comportement. Ce changement catastrophique est évitable si on adopte des attitudes modèles et responsables. Tout commence chez soi, en limitant la pression qu’on soumet sur les ressources que la nature nous fournit.

Tout commence par de simples gestes

Réduire son empreinte carbone n’est pas si difficile qu’on ne le pense. Il suffit de suivre la séquence erc (éviter, réduire, compenser). Tout se fait par des gestes simples mais bénéfique pour l’ensemble de notre environnement. Les activités journalières que chaque individu exerce définissent son empreinte carbone. En conduisant sa voiture, en laissant la lumière s’allumer, on libère des gaz appelés gaz à effet de serre. Alors, en agissant autrement, on réduit notre empreint carbone efficacement. Si on parle d’électricité, les gestes à faire c’est de limiter le plus possible sa consommation. Cela se fait en remplaçant ses ampoules standards par des ampoules LED fluorescentes. Ou encore en utilisant un appareil électroménager économique classé A+++.

Attention à ce que l’on mange

Il n’y a rien de mieux que de préserver l’environnement depuis chez soi. Actuellement, manger bio est devenu la nouvelle mode alimentaire adoptée par les consciencieux de la préservation de la biodiversité. Manger bio, c’est-à-dire manger des produits frais venant directement d’un jardin potager ou d’un espace de cueillette est aussi un facteur favorable à la réduction de son empreinte carbone. L’agriculture fait partie des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serres. En 2012, ce secteur d’activité a représenté plus de 20% des émissions totales de gaz en France. Un pourcentage élevé dû à la production et à la consommation massive de viande. Car de la culture des aliments pour bétail à la consommation des produits dérivés, le taux de gaz émis pèse lourds.

Une envie de discussion, réagissez à propos de ce texte !

Le bio et la société

  1. 15 Mai 2019Fruits et légumes de saison : que manger en mai ?220
  2. 26 Déc. 2018Les démarches pour prendre soins des espèces protégées393
  3. 25 Août 2018La société est prête à se mettre au bio pour Christian Klimczak844
  4. 7 Nov. 2017Quand est née l'agriculture bio?1012
  5. 10 Oct. 2017Bonneterre, leader de la distribution d'aliments issus de l’agriculture biologique1205
  6. 5 Oct. 2017Monoprix, avant-gardiste du bio ?937